Première semaine en immersion à l’EPSM d’Armentières : après une réunion de mise au point de notre plan d’action, nous intégrons et aménageons notre atelier dans lequel se dérouleront la majorité des ateliers de conception et de fabrication.

Le projet envisagé :

Précédemment, au cours d’une réunion préparatoire, nous avons appris l’existence de deux rosalies à l’EPSM. Cette information est restée quelques temps dans notre tête, jusqu’à devenir le fil conducteur de notre projet. En effet, nous souhaitons aborder le thème « trajectoires et circulation » par un biais ludique et par la mobilité douce au sein du site.

Nous imaginons une sorte de petit train, constitué de remorques tirées par les rosalies. Chacun des chariots serait un support mobile d’activités et de rencontres. Ils seraient conçus et fabriqués par des groupes de soignants et soignés des différentes structures du site armentièrois, ainsi que d’habitants et d’associations locales.
Nous envisageons une « parade » en fin de résidence, le train déambulerait à l’intérieur et à l’extérieur de l’EPSM.

Première étape du chantier « train » , nous mesurons et prenons en photo sous toutes ses coutures une des rosalies (4 places).

Rencontre d’un premier service : les espaces verts avec Bertrand Poulet, responsable de ce secteur au sein de l’EPSM Lille Métropole. Nous parcourons le « Jardin des pouces verts » , un jardin sensori-moteur réalisé par l’équipe de jardiniers.

Points à retenir du rendez-vous avec Mr Poulet :
> activités de bases de l’équipe : entretien du parc, tontes, tailles et plantations
> activités annexes : ruches, animations du jardin sensori-moteur, visite du jardin, ateliers jardinage avec les patients et développement de nouveaux projets.
> actions ponctuelles déjà menées : jets de graines pour fleurir les pieds de murs ; gestion de prairies fleuries ; gestion différenciée du bosquet à l’arrière des terrains de sports.
> actions en prévision: réalisation d’une micro-forêt.
> anecdote: dans les années 80, un patient assurait le ramassage des déchets alimentaires de l’établissement  à l’aide de son cheval (et son attelage) pour nourrir les porcs.
> prochain chantier jardinage prévu : implantation des bulbes dans les massifs (octobre / novembre)

Idée n°1 de remorque :

  • la bulbo-remorque : une remorque équipée qui permettrait de parcourir le parc de l’EPSM pour y planter des bulbes.

Nous continuons ensuite notre déambulation à travers les 33 hectares du site d’Armentières afin de prendre nos marques et de repérer les lieux.
Coïncidence, nous croisons beaucoup de typologies différentes de chariots sur notre parcours !

Suite des rencontres :
> Les Alizés, hôpital de jour d’une dizaine de patients et fervents jardiniers.
> Les ateliers Jules Leclercs, des ateliers thérapeutiques proposant des activités en lien avec l’artisanat.

Rencontres à suivre :
> La clinique
> Résidence Léonard de Vinci
> le GEM, groupe d’entraide mutuelle, association « Juste Ensemble »
> Cap Azur, structure d’hospitalisation temps plein
> les habitants !
> l’Office du Tourisme
> les archives

Deuxième session d’immersion à l’EPSM Lille Métropole d’Armentières.

Nous entamons la journée par une visite des stocks de mobilier de l’EPSM, peut-être y aurait-il quelques choses à y récupérer pour le projet…!

Atelier 1 – structures G19

Nous poursuivons avec un premier atelier de présentation et de conception en compagnie des structures situées à Marcq-en-Baroeul : Cap Chabé, Cap Vie et CATTP.

Avec Nordine, Pascale, Françoise, Sarah, Esther, Geneviève et Aude.

> Une partie des participants suivent des ateliers de menuiserie, au sein desquels ils fabriquent nichoirs et mangeoires à oiseaux divers et variés.

Idées émises durant l’atelier :

  • remorque potager #1 (comme un carré potager mobile, qui se déplacerait vers ses utilisateurs)
  • remorque potager #2 (qui transporterait les godets et outils nécessaires à la plantation)
  • remorque jeux en bois flamand
  • remorque ping-pong
  • remorque billard
  • remorque baby-foot
  • remorque tir-au-but (cage de foot)
  • remorque de graf sur les routes (marquage au sol)
  • remorque goûter (crêpes, fruits, smoothie, fontaine à chocolat, chamalows, etc.)
  • remorque sérigraphie de crêpes
  • remorque transat
  • remorque musicale / sono

On réfléchit également au moyen de rendre visible le « train » et les remorques :

  • couleurs vives
  • drapeaux / fanions
  • guirlandes lumineuses / style guinguette
  • cloche / sonnette / porte-voix

Atelier 1 – structures G07 – Les Alizés

Nous entamons la deuxième journée par un atelier de présentation et conception avec le secteur G07, et plus précisément les Alizés.

Avec Bernard, Bénédicte, Fabienne et Geneviève.

> Une partie des participants vont régulièrement au jardin de l’EPSM pour diverses activités comme s’occuper du potager ou réaliser des compositions florales, ils font également des ateliers de cuisines thérapeutiques.

Idées émises durant l’atelier :

  • remorque potager / transport de godets
  • remorque marché de producteurs
  • remorque coin pique-nique
  • remorque bancs-transat
  • remorque brasero
  • remorque bar à soupe
  • remorque à bricolage
  • remorque distribution de fleurs du jardin
  • remorque vente de lapins

On réfléchit plus en détails à certaines de ces remorques:

  • La remorque goûter distribuerait des crêpes, il faut ainsi penser aux ustensiles et à comment les fixer pendant le transport ainsi qu’à un système pour chauffer les crêpes (grâce à un four solaire?). La remorque pourrait disposer d‘une fontaine à chocolat avec des fruits, des chamallows ou encore faire des smoothies.
  • La remorque marché pourrait distribuer des produits qui ont poussés dans les jardins de l’EPSM ou donner par des partenaires extérieurs. Elle pourrait être aussi distributeur de panier pour une AMAP. Une distribution de produits transformés par les patients comme des soupes, des crêpes, des gâteaux, des compotes, des confitures, du miel ou encore des boissons chaudes, est envisagée. Nous réfléchissons à comment cela pourrait prendre forme: une remorque avec des présentoirs, un toit ou un parasol, un plan de travail (qui se déploierait), un espace de stockage, un panneau d’informations et des rangements pour les ustensiles et les contenants.
  • La remorque du jardinier permettrait de distribuer des bouquets de fleurs, avec des compartiments d’eau pour les fleurs fraichement coupées, chacun viendrait y composer son bouquet. La remorque permettrait l’hiver de distribuer des semis, des bulbes ou encore du terreau et des compositions florales pour Noël.
  • La remorque à livres devrait avoir un abris/toit/parasol et permettre de s’assoir dans le parc.

Atelier 1 – structures G07  – Atelier Jules Leclercq et résidence Léonard de Vinci

Notre journée se poursuit par une rencontre, présentation et un début de réflexion aux ateliers Jules Leclercq et la résidence Léonard de Vinci.

Avec Aurore, Martine, Laure, Gérard, Jacques, Christine, Christiane, Carine, Sylvie, Cécile, Christophe, Armelle et Clotilde.

>  Au sein de structure, de nombreuses activités sont proposées comme le dessin, la peinture, la mosaïque, la couture, le tricot, le tricotin, etc. Les patients peuvent également bénéficier de la présence de David, un artisan restaurateur de meubles et garnisseurs, trois fois par semaine, qui leur transmet son savoir-faire.

Idées émises durant l’atelier :

  • remorque jeux de société
  • remorque galerie/exposition
  • remorque atelier de peinture
  • remorque « mosaïque de rue »
  • remorque barbe à papa et pop-corn
  • remorque tricotin géant

Visite – secteur G18

Nous finissons notre journée par une visite du secteur G18, où nous découvrons que des membres de personnels font profiter les patients de leurs compétences respectives. Au sein d’un atelier d’art plastique, Philippe fabrique avec les patients des objets ou des meubles en cartons ; Alexandre le cuisinier fait des gâteaux chaque jours avec eux ; Pierre a lui initié un salon de tisanerie devenu un rituel du soir ; une plasticienne intervient également toutes les semaines. Enfin, Benoît nous fait découvrir une impressionnante maquette au 1/150 de tout le site de l’EPSM, à l’arbre près !

Atelier 1 – structures G18

Nous retrouvons le secteur G18, le lendemain matin pour un premier atelier de conception avec un groupe de patients.

Avec Benoît, David, Amaury, Iris, Magali, Corinne, Bruno, Guillaume, Tiphaine.

Idées émises durant l’atelier :

  • remorque marrons chauds
  • remorque à informations (pour créer des discussions/débats)
  • remorque du soir avec des tisanes (faites avec des plantes cultivées dans le jardin)
  • remorque boite à lire (mais liée avec celle du goûter !)
  • remorque multi-sensorielle
  • remorque tennis / volley
  • remorque jeux flamands (système de tiroirs)
  • remorque hamac
  • remorque I-tech/futuriste ( avec Wii qui serait activée quand on pédale)
  • remorque repère central, elle servira de point de repère pour créer un espace avec les autres remorques, avec une sorte de mât d’où partirai des fanions et des guirlandes

Atelier 1 – Association Juste Ensemble (Groupe d’Entraide Mutuelle)

Nous achevons notre semaine par un moment de rencontre avec les membres de l’association Juste Ensemble GEM.

Avec Louise, Barbara, Sabine, Juliette, Andréa, Sandrine, Corinne, Martine, Didier et Nicolas.

  • Une multitude d’activités sont proposées au sein de l’association comme différentes techniques d’art plastiques comme le dessin ou la peinture, mais aussi de la couture, des sorties culturelles, du yoga, de la sophrologie, du jardinage, des jeux (et notamment la belotte !), etc.

Idées émises durant l’atelier :

  • remorque frites
  • remorque pizza
  • remorque coiffure
  • remorque glace
  • remorque mur d’expressions libre
  • remorque zen (« Zen mobile » ou « Yoga mobile ») qui réunirait différentes activités de l’association comme les cours de yoga, des livres, des tisanes ou encore des salades de fleurs (cultivées sur place)

Atelier 2 – G18

Nous retrouvons le secteur G18 pour un deuxième atelier de conception, nous développons plusieurs idées évoquées durant la séance précédente.
Première idée, une remorque Hi-tech. Qui contiendrait sonorisation, lumières et jeux vidéo, à l’image d’un meuble télé avec différents supports technologiques et ludiques.
Nous évoquons la différence entre les jeux actuels -numériques- et anciens -type jeux en bois-. Nous étendons l’idée de la remorque à un support de jeux, qui contiendrait aussi des jeux anciens à faire découvrir aux plus jeunes.

Une autre idée se développe, celle que nous retiendrons finalement, une remorque café/goûter. Amaury, un des participants ayant une formation de cuisiner nous donnes plusieurs recettes canadiennes (son pays d’origine) comme la poutine, les pancakes ou encore divers plats de restauration rapide que nous pourrions mettre en place. Il nous aide à lister le matériel nécessaire à la cuisine (ustensiles, vaisselles, nécessité de pouvoir laver la vaisselle sale, etc.), nous évoquons également la manière dont nous pouvons servir les clients qui souhaitent manger. Nous discutons des techniques de restaurations rapides, servir des frites dans des cornets ou des emballages simples à usage unique. Nous faisons le choix d’allier petite restauration et service de boissons chaudes tel que thé, café, chocolat.

Rencontre – Tricot & blabla
Nous rencontrons Sylvette, une salariée de l’EPSM qui organise des réunions où tricots avec d’autres salariés. Discussions et tricot au programme.
Elle nous propose de contribuer au projet en fabriquant des « housses » pour mugs, elles protégeront de la chaleur.

Atelier 2 – G19  & Juste Ensemble – GEM
Nous continuons notre journée avec un deuxième atelier avec le G19 accompagnés des adhérents de l’association Juste Ensemble (GEM).
Nous reprenons les idées évoquées durant les ateliers précédents et précisons la proposition.
Comme nous sommes nombreux, nous décidons de faire un vote à main levé..

Pour le secteur G19, nous partons sur une idée de remorque potagère.
– Nous réfléchissons à la hauteur: celle-ci doit être à hauteur de table pour des questions pratiques.
– Elle pourrait être composée de casiers pour ranger les outils, bulbes et semis.
– Nous pensons à un treillis qui permettrait de faire grimper des plantes.
– Des petits outils seraient à dispositions, à l’échelle de la remorque.
– Il faudrait transporter des sacs de terreau, des arrosoirs et mettre un fond en bille d’argile.
– Cette remorque serait un espace pédagogique qui permettrait de transmettre des savoir-faire liés aux plantes.

Pour l’association Juste Ensemble, nous partons sur une remorque son. L’idée est de créer un espace où nous pourrions faire des karaokés, des cours de danse, de yoga ou encore des séances de méditations
Nous réfléchissons au matériel nécessaire:
– Des enceintes
– Un micro
– Un ordinateur
– Une table de mixage
– Un écran de projection, pour faire un cinéma plein air
– Une prise pour brancher son téléphone

Nous étendons les possibilités à un lecteur CD/DVD, à un port USB, à des rangements pour les tapis de Yoga. Pourquoi ne pas ajouter des lumières, une machine à fumée ou à bulle.
Cependant il y a une grosse contrainte liée à l’alimentation électrique se pose, soucis que nous devons résoudre.
Concernant la pluie, faut-il envisager une sorte de toit ou d’un parapluie géant ?

Atelier 2 – Les Alizés G07

Pour ce deuxième jour, comme la veille mais cette fois avec les Alizés, nous définissons plus précisément le projet et nous partons sur une idée de remorque kiosque.

Nous discutons de créer un lien avec la médiathèque d’Armentières afin de pouvoir amener celle-ci au sein de l’EPSM. Nous nous disons qu’avec la remorque café, il serait agréable de pouvoir lire le journal, ou qu’avec la remorque son nous pourrions faire venir un conteur.
Nous discutons ensemble de nos lectures, et convenons qu’il serait préférable d’orienter ce kiosque vers des lectures rapides comme les journaux, magazines, BD ou encore mettre à disposition des CDs (lisibles sur la remorque sons !). Nous étendons le projet, à la mise à disposition de flyers des événements de la région et à pourquoi pas une sorte de newsletter avec des infos ou des rendez-vous à ne pas manquer. Un problème se pose, tout le monde ne possède pas de boite mail comment rendre cette newsletter matérielle ? Nous réfléchissons à quelque chose d’imprimable ou à un panneau d’affichage. Nous évoquons également l’idée d’une boite d’échange dans laquelle nous pourrions troquer des livres ou des petits objets. Nous décidons également d’ajouter des ouvrages pour enfants, des jeux éducatifs et même des jeux pour les adultes. L’idée serait de changer les jeux tous les mois, afin d’en découvrir de nouveaux et pourquoi pas organiser des tournois (l’info serait diffusée par la « newsletter » matérielle !)
Nous développons plus formellement le projet. Il faudrait que cela soit refermable et en bois, les ouvrages devront être rangés en hauteur en fonction des âges visés, ils seront classés par zone et par ordre alphabétique, de manière ludique afin que cela puisse permettre aux enfants d’apprendre.

 

Atelier 2  – Ateliers Jules Leclercq G07

Pour cette deuxième rencontre avec les Ateliers Jules Leclercq, nous réfléchissons à nos deux dernières potentielles remorques : une pour le transport de mobilier et une autour de l’idée d’un atelier de peinture, dessins etc. mobile.
La première serait donc réalisée en partenariat avec David, un artisan qui fait avec les patients du rempaillage et de la restauration de siège. Nous réfléchissons à du mobilier qui pourrait se démonter et ainsi se transporter facilement. Christophe nous parle d’assises africaines qui sont simplement emboitées, démontées elles peuvent ainsi être transportées à plat, une excellente idée ! Cela nous permettrait d’en transporter plus dans un minimum de surface.
La deuxième remorque serait plutôt tournée vers les arts plastiques et l’exposition, elle pourrait être comme un atelier roulant où nous pourrions faire de la peinture, de la mosaïque  ou d’autres activités manuelles à partir d’objets de récupérations. Au fil de la discussion, nous nous arrêtons sur des interventions rapides de 10 minutes maximum. Nous prenons l’exemple de la peinture à l’aide de pailles ou d’une sorte de centrifugeuse qui disperserait la peinture. Pour l’exposition et le séchage de ces peintures, nous imaginons des choses simples et modulables comme des chevalets, des cageots en bois, du fil tendu et des systèmes à base de pinces à dessins. Nous réfléchissons plus amplement à la technique pour créer une sorte de centrifugeuse à peinture, elle pourrait être faite à partir d’une vieille machine à laver, d’une barate à beurre ou encore avec un système de roue et de pédalier de vélo.

 

Atelier 2 – Juste Ensemble GEM

Pour achever notre 3ème semaine, nous discutons avec Juliette, adhérente du GEM, nos discussions s’oriente autour de la remorque potager. Juliette nous raconte les connaissances qu’elle a pu acquérir en botanique notamment grâce au jardin potager de l’association et de l’intervention d’un paysagiste dans ce dernier. Nous discutons des plantes, de leur cycles de vie, des graines que nous pouvons récupérer, de celle qui sont comestibles ou non. Nous achevons notre discussion par une visite du jardin en question et d’une dégustation de graines de capucines.

En préparation des ateliers nous réalisons le prototype de remorque, support de nos activités.

Atelier 3 – G18
Charrette Café/Crêpe

Selon les discussions de la semaine dernière, nous mettons en place des scénarios d’usage de manière à valider ou non les choix pris.
Nous avons donc, pour cette remorque Café/Crêpe questionné la cuisson, le rangement et le service (hygiène, ergonomie, etc.)

Ce que nous en avons retenu:

Pour la cuisson des crêpes et pancakes,
– Julie nous a fait une excellente préparation.
– Nous avons utilisé un réchaud au gaz, qui donne une cuisson rapide et une très belle coloration.
– Les pancake se font rapidement, ce qui est un point positif.
– Les petits ustensiles choisis (poêle, casserole et réchaud) sont de bonne taille, il faudrait trouver une spatule plus petite.

Pour le café/thé
– Nous avions imaginé réaliser des dosettes de café moulu dans un poche à thé, mais ce n’est pas très efficace
– Nous avons donc décidé d’utiliser des dosettes de café instantané, ce qui s’avère plus simple et « propre ».
– De même, nous utiliserons des sachets de thé.

De manière générale
– Il faudrait mettre une petite poubelle au sol, refermable.
– Avoir un coté « service » et un coté « public » pour des questions de sécurité et d’hygiène.
– Avoir du sucre, pâte à tartiner, chocolat, thé, café en disettes individuelle de manière à ce que les gens se servent librement (à la manière d’un self)
– Il faudrait mettre la structure à hauteur de table facilement, actuellement, il est difficile de mettre la table à hauteur.
– Le choix des mugs en verre pose question pour une partie du public, pour certains handicaps.

Atelier 3 – G19
Charrette botanique

Après les discussions ces derniers jours, nous avons fait évoluer la remorque « potager » vers une remorque « botanique ». L’idée étant de cueillir des plantes, les faire sécher, récolter les graines, les conditionner et créer un herbier (mémoire des rencontres, et des actions collectives).
Elle permettrait également de faire des semis à partir des graines alors récoltées.

Durant cet atelier, nous avons entamé la réalisation des cadres de séchage.

Atelier 3 – G07, Les Alizés
Remorque Kiosque

Nous réalisons une maquette avant la fabrication définitive de manière à valider nos choix.
– 4 porte journaux.
– 1 surface en biais pour présenter une sélection d’ouvrages.
– 1 espace petits jeux (type cartes, dés, dominos, etc.)
– 2 espaces pour présenter les livres, plutôt en espace bas. Lectures rapides adulte et enfant.
– 1 boite à échanges en bas de la structure, dans un tiroir en acier.

Atelier 3 – G07, Jules Leclerc
Machine à peindre

Cet après-midi, nous expérimentons à échelle réduite notre future machine à peindre.
Nous utilisons une essoreuse à salade, que nous modifions pour l’adapter à notre usage.

Dans un première temps, nous réalisons des trous dans la partie supérieur pour verser la peinture au travers.
– Cette solution n’est pas satisfaisante puisque la peinture se dépose autours de l’essoreuse et non au fond comme nous le souhaitons.
Dans un deuxième temps, nous découpons le fond de l’essoreuse. Essoreuse que nos utiliserons à l’envers, le support à peindre sera fixé au fond.
– Cette solution fonctionne bien
– Etonnement, nous n’avons pas besoin de fixer le support avec de l’adhésif. Le support tient tout seul.
– Nous avons testé avec un toile enduite (toile de tableau récupéré du groupe G19), le support se rétracte en séchant.
– Sur un papier type « imprimante », cela fonctionne bien mais la peinture glisse d’avantage.
– Nous achèterons donc un papier épais rugueux de type « papier à dessin ».
– Le support de séchage, que nous avions imaginé à la verticale. Se transformera en support horizontal, il permet de bien mettre à plat le support.
– L’utilisation d’une peinture plus ou moins diluée est intéressante.

Atelier 3 – Groupe d’entraide mutuelle, GEM
Remorque Sono

Grâce à nos voisins du service électricité, nous récupérons deux vieilles batteries issues de la maintenance du site de l’EPSM.
Ils nous prêtent également un autoradio -perso- pour notre test du jour, l’idée étant de créer un système de diffusion mobile et autonome.
Avec l’ensemble d’enceintes récupérés auprès des services et dans une ressourcerie locale, nous composons « un mur de son ».

En bref:
– L’autoradio ne dispose pas d’assez de puissance pour autant d’enceintes, nous allons en chercher un plus adapté.
– L’autoradio est fourni avec une télécommande, c’est très pratique !
– Les batteries sont compactes et puissantes, elles assureront une bonne tenue dans le temps.
– L’ensemble chargement/remorque n’est pas très lourd à transporter.
– Visuellement, nous aimons la disposition en « façade », nous allons décaler les enceintes en profondeur ce qui permettra de poser des objets dessus.
– Le câblage est simple et rapide à réaliser
– Nous allons mettre les éléments dans une boite métallique fermée, par sécurité et esthétique.

Cette semaine, nous avançons sur la fabrication des différents mobiles, fabrication, préparation, montage.

Atelier 4 – Groupe G18

– Découpe et couture des fanions en toile, pour la remorque café/pancake.
– Dégonflage de toutes les roues, protection et peinture des jantes plastique.

Atelier 4 – Groupe G19

– Raccordement électrique des enceintes pour notre remorque « sound system ».
– Soudure à l’étain, câblage électrique et protection des câbles.

Atelier 4 – Les Alizés

– Ponçage et peinture de la boite à troc.
– Découpe à longueur des barres en bois.

En parallèle de notre travail, nous recevons une équipe de tournage qui document l’avancé de notre chantier.
– Nous fermons l’atelier avec une danse de la victoire (cf: photos)

Atelier 4 – Jules Leclerc

– Balade dans l’EPSM de manière à définir le parcours de notre parade finale.
– Nous réfléchissons à la forme finale de notre machine, aux solutions techniques.
– Nous réfléchissons, après avoir essayé les rosalies, au système d’attelage des remorques.

Atelier 4 – Groupe d’entraide mutuelle GE

– Nous réalisons le câblage final de notre mur d’enceintes

Dans le cadre du dispositif culture santé DRAC-ARS 2018 sur la thématique « Trajectoires et circulations », Faubourg 132 est invité en résidence sur le site d’Armentières de l’EPSM Lille Métropole. Durant 8 semaines, du 11 septembre au 1er novembre 2019, nous installons un laboratoire d’expérimentation, de création et de transmission sur le site.

L’idée est de créer des dispositifs et des situations de déambulations et de découvertes inédites et sensorielles du parc par différents biais : créations de dispositifs liés à la mobilité douce, mobilier mobile, marquages au sol, événements, performances, etc. L’objectif est de s’approprier le parc de manière ludique et d’ainsi le redécouvrir, à la fois pour les soignants et les patients de l’EPSM mais également pour les habitants d’Armentières.

Comme pour l’ensemble de nos actions, nous souhaitons mettre en valeur les savoirs, compétences et savoir-faire des acteurs et de faire appel aux forces vives locales (professionnels, patients, associations et artisans locaux, service des espaces verts, etc.).

@