Première rencontre aujourd’hui, on en profite pour présenter le projet et son déroulé. On part ensuite investiguer sur les lieux et on écrit nos premières idées.

Les lieux pressentis aux abords de la Rue Cook (où est implantée l’association Porte Mine) :
– le parvis de l’église Saint Édouard
– le grand parc entre l’avenue de Fossé 12 et le Grand Chemin de Loos
– le terrain vert Avenue Saint Édouard en face de l’École Primaire Georges Lapierre.
– le terrain vert triangulaire entre l’Avenue de Fossé 12 et le Grand Chemin de Loos.

Les participants présents: Marion, Ben, Zaïna, Laetitia, Nina, Tressie, Sarah, Magalie, Amandine, Annie, Chantal, Charles, Sébastien, Érin, Timéo, Mickaël, Émilie, Foukad et Serge.

Nous commençons par reparler des différents lieux explorés aux abords de la Rue Cook (où est implantée l’Association Porte Mine) afin de faire un choix quant à notre lieu d’intervention.
Après analyse des différents lieux, et discussion autour des choses déjà présentes, on choisit le terrain vert devant l’École Primaire Georges Lapierre ! Nous sommes tous d’accord sur l’intérêt de créer un lien avec l’école, notamment avec les parents qui déposent ou attendent leurs enfants. Ce lieu est propice à des échanges intergénérationnels et à être activées par différents acteurs : les habitants, les associations locales, l’équipe enseignante, les élèves de l’école, etc.

On se lance sur l’aménagement de l’espace, les mots sont lancés, tous azimuts, l’activation se veut ludique : on parle de l’envie de faire du sport, de créer des parcours (pour les humains mais aussi pour les animaux), des décors dans lesquels s’installaient et jouaient. Les personnes âgées ne sont pas oubliées et nous imaginons des jeux de mémoire, un mur d’expression sur lequel faire des concours de dessins, etc. Affaire à suivre !

Les participants présents : Mickaël, Timéo, Charles, Jennifer, Tiffany, Claire, Maximilien, Letti, Ben, Zeïna, Foued, Nina, Tracy et Émilie.

Après avoir discuté des possibilités, choisi un lieu d’investigation et d’intervention, aujourd’hui c’est parti pour la conception ! Pour la première séance de dessins on choisit de travailler en équipe – ou en solo – et de se donner des contraintes, plus précisément un scénario. Chaque équipe tire au sort un « qui », un « où » et plusieurs « quoi » (usage) que nous avions énoncés la semaine dernière.

– Pascal : les animaux – sur le terrain goudronné – faire une séance d’aérobic + faire une soirée karaoké.
– La fine équipe (Amandine, Chantal, Serge et Laetitia) : les grands et les petits – l’ensemble de l’espace d’investigation – se balancer + se regrouper + faire une fête.
– Élisa : Les écoliers – sur le chemin goudronné – danser + échanger + écouter ou faire de la musique.
– Foued : Les parents – sur la pelouse – faire du mime + faire des jeux d’ombres.
– Nina et Tressie : Les personnes âgées – sur les rondins – s’attabler + jouer + signaliser.

Chacun-e se lance dans la conception et dessine ses idées pour répondre au scénario. Après une heure d’ébullition, nous nous présentons nos solutions. Le caractère ludique revient beaucoup, également la convivialité et les activités sportives. Ainsi, on découvre une terrasse, une banquette géante, des décors, des jeux de motricité pour les petits, les personnes âgées mais aussi les animaux. La semaine prochaine place aux maquettes et aux premières pistes d’implantation !

Les participants présents : Élisa, Érin, Foued, Nina, Tracy, Chantal, Serge, Manolie, Pascal, Amandine, Mickaël, Timéo et Émilie.

Le temps des maquettes est venu ! Chacun représente et reprécise sont projet :
– Élisa : un espace convivial dépliant et modulaire pour faire des ateliers,
– La fine équipe (Chantal, Serge et Laetitia) va approfondir son idée de grande table pour s’attabler à plusieurs sur la place devant l’école. Ils définissent aussi des plus petites tables, des « mange-debout » qui ponctueraient l’espace.
– Amandine s’attachera à réaliser la maquette de sa proposition de table tournante avec tabourets tournants (se balancer et s’attabler) en abordant les problèmes et solutions techniques.
– Nina, Tressie et Sarah imaginent la réalisation de leur table de jeu sur les rondins du pourtour du parc.
– Zaïna reprend l’idée de Pascal d’un parcours sportif pour les animaux et leurs maîtres.
– Charles développe une balancelle à multiples usagers.

Pour la prochaine séance, il faudra penser à développer l’aspect multi-fonctionnel des modules et réfléchir aux fonctions les mieux appropriées à ce lieu. Egalement appuyer l’aspect ludique, et reprendre l’idée de « décors », de « petit théâtre de marionnettes », de totem à manipuler, etc.

Les participants présents : Élisa, Charles, Ben, Zaïna, Laetitia, Érin, Nina, Tracy, Sarah, Chantal, Serge, Amandine.

Pour la 2ème année consécutive, l’association Porte Mine, invite Faubourg 132 à imaginer avec les habitants de la Cité du 12/14 à Lens à inventer et créer de nouveaux aménagements pour le quartier.

Ensemble, nous étendons l’archipel récréatif imaginé en 2018 (composé de quatre îlots de convivialité : un double transat, une grande table, une estrade végétalisée, et une cabane). Le projet co-construit se découpe en trois phases et propose aux habitants de prendre part à chacune d’elle, de la conception, à la fabrication, jusqu’à l’implantation.

Ensemble, de mai 2019 à décembre 2019, nous allons dessiner de nouveaux dispositifs mobilisateurs d’expériences collectives (du mobilier urbain, des signes graphiques au sol, etc.) pour activer des espaces méconnus ou sous-exploités.

Ce projet est soutenu et financé par la Fondation de France

@